Communautés constituant la paroisse

Découvrez les communautés qui composent notre paroisse Saint Martin du Sampzon.

 3 communautés locales constituent la paroisse: 

- Communauté locale de Font Vive : Comps, Grospierres, Saint-Alban-Auriolles
- Communauté locale de Ruoms : Chapias, Chauzon, Labeaume, Pradons, Ruoms, Sampzon

- Communauté locale de Vallon : Lagorce, Vallon, Salavas

Communauté locale de Font Vive 

Hameau de Comps, Grospierres

L'église Saint Projet ou Prix ou Priest à Comps remonterait au 8ème - 9ème siècle (Pierre-Yves Laffont, Maître de conférence en histoire et archéologie médiévale). Elle a été agrandie au 19ème siècle.A noter la présence d'une inscription dédicatoire encastrée dans l'arc de décharge de la deuxième allée de la nef. Elle rappelle la fondation en 1329 par trois prêtres d'une chapelle dédiée à Sainte Barbe (traduction de Roger saint Jean). Église ouverte sur demande.

(http://www.grospierres.fr/associations/l-association-paroissiale/; https://mapio.net/pic/p-40127149/)

40127142.jpg
40127149.jpg

Grospierres

Église Saint Pancrace

Cette église du XIXème siècle coupe perpendiculairement l'ancienne église du XIIème siècle dont il ne subsiste que le chœur. Le clocher tour surmonte l'entrée. Le portail d'entrée roman provient de l'ancienne église. La nef est doublée de chaque côté d'un collatéral. Plusieurs chapelles dans les collatéraux : Chapelle St Jean Baptiste, Chapelle de la Vierge et Chapelle du monument aux morts.la voûte du choeur est éclairée d'oculus tribobés. Sous le maître autel figure un gisant de Saint Pancrace. Les stations du chemin de croix sont en céramique peinte. Église est riche de statues et de nombreux vitraux évoquent la vie des saints. Église ouverte.

(http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=07101_1)

explo_1_07101_1_photo1_g.jpg
07101_1_photo3_g.jpg

La chapelle Notre Dame des Songes

Le hameau du chastelas est le berceau de Grospierres. Situé sur le flan sud du rocher qui le domine, Il comprenait un château fort du XIVème siècle, dont on voit encore un pan de mur et une entrée de l'enceinte castrale, et la première église du lieu abandonnée et ruinée en 1591, lors des guerres de religion. Les habitants du Chastelas se sont installés dans la plaine au XIXème siècle. Située dans le hameau de Chastelas, la chapelle Notre Dame des Songes, perdue dans les bois, remonte aux croisades. La légende raconte qu'elle fut édifiée par l'épouse d'un croisé qui ayant fait le rêve de la mort de son époux, jura de bâtir une chapelle si celui-ci revenait vivant de la croisade. La chapelle de style roman est un édifice rectangulaire terminé par un chevet en hémicycle. Le chœur voûté en cul de four est couvert d'un ciel bleu parsemé d'étoiles. Une ancre de marine, symbole d’espérance et une croix y sont représentées. L'arc plein cintre de l'entrée du chœur, orné d'une étoile, est daté de 1256. Les éléments du chemin de croix sont en forme de croix templière trèflée. Chapelle fermée.

(http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=07101_4)

IMG_6565.HEIC
IMG_6563.HEIC

Saint-Alban-Auriolles

Église Saint Alban  à Saint-Alban-Auriolles

L'église actuelle date du XVIIIème siècle, remaniée au XIXème par la construction du clocher, d'une nouvelle sacristie et du chœur en cul de four. Elle est à l'emplacement de l'ancienne église du XVIIème siècle (1603), brulée durant le révolte des Camisards (1703). Elle même avait remplacé une église romane édifiée vers 1112 dont on a retrouvé une porte (à droite à l'extérieur).Le dallage provient également de cette église romane qui s'est écroulée en 1562. Église ouverte.

(http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=07207_3)

église St Alban face Nord.jpg
monument aux mort 2glise de St alban.BMP
autel St Alban.BMP

Chapelle Saint Pierre aux liens  à Saint-Alban-Auriolles et calvaire

Aussi appelée "La Chapelle du Dolmen" du fait de sa proximité avec un dolmen situé à quelques mètres derrière son chevet. La chapelle et le calvaire datent de 1677. Comme inscrit en haut de la porte elle sert de sépulture à M. et Mme Marron. En septembre 1721, les habitants de St Alban y firent une procession pour être protégés de la peste et pour les rameaux en 1722. L'église du village avait été fermée pendant 40 jours. C'est dit-on grâce à cela que le village fut préservé de cette terrible maladie. Suite à cet évènement, un chemin de croix de 14 stations y est construit qui mène à la chapelle (Une station est encore visible), un nouveau chemin de croix désormais y conduit.Un pèlerinage le jour des Rameaux se fait chaque année, et ce jour là, il n'y a pas messe au village. le vœu des défunts étant d'avoir une messe dite sur ce lieu une fois l'an, il est choisi ce jour qui commémore aussi la protection contre la peste de 1761.

07207_1_photo2_g.jpg
07207_1_photo1_g.jpg

Oratoire Notre Dame  à Saint-Alban-Auriolles

Cet oratoire date de 1648. Fondé par un seigneur de la Bastide qui s'étant égaré par une nuit obscure au bord du Chassezac en crue et hors de son lit, avait fait voeu de bâtir une chapelle à la Vierge s'il retrouvait son chemin. Il était encerclé, lui et sa monture par les eaux du fleuve. Un humble berger tailla la statue dans un tronc d'olivier. Elle a été emportée deux fois par les crues du Chassezac et aussi volée, mais toujours retrouvée.

église 079.jpg
oratoire.jpg

Églises Saint Etienne  à Auriolles

En réalité à Auriolles il y a deux églises, toutes deux dédiée à Saint-Étienne, premier martyr. Son culte à Auriolles remonte au milieu du Xème siècle. A cette époque l’existence d’une chapelle sous le vocable de « Sancti Stephani de Olivola » est mentionnée dans la Charta Vetus. En 1259 dans une convention entre l’Évêque de Viviers et le Prieur de Ruoms concernant un échange de dîmes on cite la paroisse et l’église de « Sancti Stephani de Olivola ». Nous pouvons traduire ce nom par St Etienne des oliviers. Olivola s’est transformé par la suite en Auriolles et la paroisse est devenue Saint-Etienne d’Auriolles. Lors de la désaffection de la vieille église, la nouvelle construite au XVIIème siècle sur le même terrain a également été dédiée à St Étienne. L'ancienne a servi un temps de mairie annexe et aujourd'hui de dépôt pour le matériel de voirie. Au milieu des panneaux de travaux, on peut voir sur la voute du chœur une fresque en mauvais état. le logement du prêtre était intégré au premier étage, il sert aussi d'appartement à un privé. La nouvelle église est précédée d'un oratoire dédié à la Vierge. Le clocher tour côtoie l'abside. L'intérieur est éclairé de nombreux vitraux. Le chœur est encore séparé de la nef par une grille de communion en fer forgé. Église fermée.

(http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=07021_1)

église 052.jpg
07021_1_photo4_g.jpg