IMG_4435.heic

Curé de la paroisse : Père BOURG Claude, 

Tel : 07 89 84 96 74, courriel : claude.bourg@yahoo.fr

Presbytère : 9 rue des Tournelles ; 07120 Ruoms

                        Tel : 04 75 39 62 54

Je suis originaire du Teil. Pendant une vingtaine d’années, j’ai travaillé à Montélimar dans une entreprise de tuyauterie industrielle en tant que magasinier puis agent administratif. Suite à un licenciement pour baisse d’activité de l’entreprise, je décide de passer le concours d’infirmier. Après les études à Aubenas, j’ai travaillé principalement à l’ehpad de Viviers de 2000 à 2015.

Pendant toutes ces périodes j’ai été impliqué en Eglise au niveau de ma paroisse, ainsi qu’à l’hospitalité diocésaine de Lourdes en tant que brancardier puis infirmier. Ordonné diacre en 2010 par Mgr François Blondel, j’ai vécu ce service sur ma paroisse et plus précisément auprès des malades.

En retraite professionnelle en 2015, Mgr Blondel me propose de prendre en charge la paroisse « Saint Joseph au pays de Ligne » en résidant à la cure de Largentière. Deux ans plus tard, notre nouvel évêque, Mgr Balsa, me propose de rejoindre la paroisse « Saint Jean au pays de Privas ». comme vicaire du curé le Père Gérard Blache. 

Un an plus tard, je suis ordonné prêtre le 3 Juin 2018 à Viviers. Suite au décès, en 2019, du Père Jean Michel Messié, curé de la paroisse voisine  «  Saint François Ouvèze Payre » Mgr Balsa me charge de cette paroisse en tant qu’administrateur, tout en continuant à résider à Privas. 

En 2021 au départ en retraite du Père Blache, je deviens modérateur de la paroisse "Saint Jean au pays de Privas", dont la charge curiale est assumée par l’équipe d’animation paroissiale (EAP), en attendant la venue d’un nouveau curé. A la messe chrismale 2022, les nouvelles nominations sont publiées : je suis donc affecté à la paroisse « Saint Martin sur Sampzon » à partir du 01 Septembre 2022.

Je viens vivre ce service avec tous les paroissiens, chacun apportant sa contribution pour une communauté vivante, chacun selon ses moyens, aussi modestes soient-ils.

Au plaisir de vous rencontrer.

                                                 Père Claude Bourg