Bernard_1.JPG

Bernard Compagnon 

tel 04 75 93 95 27

compagnon.bernard@wanadoo.fr

Diacre permanent de la paroisse St Martin du Sampzon

 

Le Seigneur me donne la grâce de la fidélité,

du SERVICE et du merci dans la prière

Né un jeudi d’octobre 1945 dans une famille ouvrière chrétienne du nord de la France, baptisé le dimanche suivant, j’ai ensuite cheminé jusqu’à ma confirmation en 1954 et ma profession de foi en 1956, tout en étant engagé dans les « Enfants de Marie », le patronage et les enfants de chœur jusqu’à 20 ans.

Vers 14 ans : je découvre la Jeunesse Ouvrière Chrétienne à travers les groupes apprentis, que j’ai ensuite accompagné. Je suis resté très sensible à cette parole : « Un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde ». J’ai poursuivi mon engagement de différentes façons, jusqu’en mai 1966 où je quitte la maison pour travailler à St Nazaire. Peu après, je rejoins un groupe aîné JOC et, en juin 1967, à l’occasion du rassemblement de la JOC-JOCF à Paris, je rencontre Marie France, qui deviendra plus tard mon épouse. Je prendrai encore différentes responsabilités, régionale et nationale, dans le mouvement. Je découvrirai aussi le CCFD, ce qui m’ouvre à la dimension internationale.

En mars 1967, un conflit social aux Chantiers Naval dure deux mois. Je suis engagé comme militant syndical et invité à témoigner à la mission ouvrière.

Avec Marie-France, nous nous marions en février 1970. Nous déménagerons treize fois. Trois enfants et cinq petits-enfants viendront peu à peu agrandir la famille. Nous avons construit en Ardèche dans les années 80. Nous avons essayé de vivre notre engagement de baptisés et confirmés au fil de notre vie, avec des moments de plus ou moins forte intensité. Fidélité à l’eucharistie dominicale bien sûr, mais aussi participation avec des jeunes foyers, accompagnement de nos enfants au catéchisme, dans la vie associative, engagement comme parents d’élèves.

Notre vie professionnelle et associative sera guidée par le respect des personnes, le développement de leurs compétences et l’accompagnement dans les moments difficiles. En 2002, le père Roger Chanial m’appelle à réfléchir à un engagement dans l’Eglise comme diacre. Nous avons accepté la réflexion, la formation associée, le groupe d’accompagnement. Je serai ordonné le 17 décembre 2006 par le père François Blondel. 

Ma mission, aujourd’hui, se répartit entre vie familiale, partage de vie et solidarité en étant engagé à l’ADMR, au CCFD, et service de l’Eglise comme membre de l’équipe d’animation paroissiale, du conseil pastoral paroissial et la rencontre de foyers dans la préparation des sacrements.

Je crois que le Seigneur me donne la grâce de la fidélité, du service et du merci dans la prière. Mes convictions sont avant tout aimer, réfléchir avec, avoir confiance, se mettre à disposition et faire grandir.