L’EUCHARISTIE

PARTAGER LE PAIN POUR PASSER AVEC LE CHRIST

Chaque dimanche, les fidèles sont invités à participer à la célébration de l’Eucharistie pour répondre à l’appel du Seigneur : « Ceci est mon corps, donné pour vous. Faites cela en mémoire de moi. » (Lc 22,19). C’est pourquoi, le peuple rend grâce au Père, par son Fils, dans l’Esprit, pour le don qu’il nous fait de sa Vie. Ainsi, nous comprenons mieux le sens du mot « eucharistein » qui vient du verbe grec qui signifie rendre grâce, action de remerciement, de louange et de joie.

L’Eucharistie couronne les sacrements de l’Initiation Chrétienne (baptême et confirmation), elle est « la source et le sommet de toute la vie chrétienne » (Concile Vatican II, Constitution sur l’Eglise n° 11).

L’Eucharistie est une actualisation de la Pâque du Christ, du don de lui-même sur la croix. Cela signifie que la célébration n’est pas une répétition ou son simple souvenir, mais qu’elle rend le Christ présent et agissant dans l’Église. L’Eucharistie désigne aussi par extension la messe, où le prêtre prononce, sur le pain et le vin, les paroles du Christ lors de la Cène : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps … ceci est mon sang livré pour vous ». Elle est « mémoire » de la dernière Cène, de la mort et de la résurrection de Jésus Christ.

Communier est donc le fait de recevoir le Corps du Christ présent sous l’apparence du pain consacré au cours de l’Eucharistie. Par l’Eucharistie nous est donnée la Vie de Dieu, le Pain de la route, pour nourrir notre vie quotidienne. L’Eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle. Elle édifie l’Église parce que chaque fidèle qui participe à la célébration de l’Eucharistie renforce une relation personnelle et communautaire au Christ et reçoit les forces nécessaires à l’accomplissement de sa mission.

Au cours de chaque Eucharistie, nous nous exclamons avec une joie profonde : Il est grand le mystère de la foi ! C’est un tel mystère que nous n’aurons jamais fini d’explorer et de saisir le sens de ce don immense qui nous est fait !

Comment recevoir l’Eucharistie ?

Le chrétien reçoit et mange l’hostie consacrée au cours de la messe. Ce don est accompagné de la parole : « Voici le Corps du Christ », à laquelle il répond : « Amen ». Si l’Eucharistie constitue l’essentiel de la messe, on peut assister à la messe sans se sentir obligé de communier. La communion n’est pas un acte banal, car elle transforme et engage ceux qui s’en nourrissent, comme le traduit le chant, d’après les mots de saint Augustin : « Devenez ce que vous recevez, vous êtes le Corps du Christ ».

Qu’est-il exigé pour recevoir la Communion?

Pour recevoir la Communion, il faut être pleinement incorporé à l’Église catholique et être en état de grâce, c’est-à-dire sans conscience d’avoir commis de péché mortel. Celui qui est conscient d’avoir commis un péché grave doit recevoir le sacrement de la Réconciliation avant d’accéder à la Communion. Il importe aussi d’avoir un esprit de recueillement et de prière, d’observer le jeûne prescrit par l’Église et d’avoir des attitudes corporelles dignes (gestes, vêtements), comme marques de respect envers le Christ.

Pour les enfants

La préparation au sacrement de l’eucharistie peut être proposée aux enfants lors de la deuxième année de catéchèse où de la troisième année s’il n’y a pas eu de catéchèse initiale. 

Les enfants présents à la messe tous les dimanches peuvent se préparer au sacrement de l’eucharistie à partir de 7 ans.

Contact :

- curé de la paroisse - père Wojciech Samuel: tel 06 36 19 11 32, wojciechsamuel@gmail.com

Pour les adolescents et les jeunes

La préparation au sacrement de l’eucharistie peut être proposée à tout moment du parcours du jeune, à condition d’avoir suffisamment cheminé en équipe d’aumônerie ou dans un groupe de son établissement. Une vie chrétienne est nécessaire pour se préparer au sacrement de l’eucharistie.

Contact :

- curé de la paroisse - père Wojciech Samuel: tel 06 36 19 11 32, wojciechsamuel@gmail.com

Pour les adultes

Importance de l’accueil de la demande.

Prendre contact avec le prêtre et le référent catéchuménat de la paroisse qui feront le lien avec le Service Diocésain d’Initiation Chrétienne et du Catéchuménat (SDIC).

Une équipe sera créée, en lien avec le service diocésain, afin de permettre un cheminement vers le sacrement de l’eucharistie.

Une proposition sera faite pour préparer aussi le sacrement de confirmation. Il sera invité à participer aux rencontres diocésaines ainsi que son équipe d’accompagnement. Le chemin catéchuménal pourra être balisé d’étapes à vivre en paroisse ou en diocèse. Plusieurs parcours existent pour l’accompagnement de l’adulte, ils restent un support.

Contact :

-Roselyne Talagrand (responsable diocésaine du catéchuménat): tel: 06 76 93 06 10, talagrandmichel@wanadoo.fr

Formalités administratives

Les notaires paroissiaux en lien avec les Responsables de l’Initiation Chrétienne Paroissiales doivent avoir le souci de vérifier les baptêmes des enfants ou des adultes préparant ces sacrements, en demandant un acte de baptême.