Communautés constituant la paroisse

Découvrez les communautés qui composent notre paroisse Saint Martin du Sampzon.

 3 communautés locales constituent la paroisse: 

- Communauté locale de Font Vive : Comps, Grospierres, Saint-Alban-Auriolles
- Communauté locale de Ruoms : Chapias, Chauzon, Labeaume, Pradons, Ruoms, Sampzon

- Communauté locale de Vallon : Lagorce, Vallon, Salavas

Communauté locale de Vallon

 

Lagorce

Église Saint André

Trois constructions se sont succédées sur le site de cette église. La première du XVIème siècle fut détruite pendant les guerres de Religion. Le village était connu comme place forte protestante. Une seconde église fut érigée sur la première au XVIIème siècle. Mais, située en contrebas de la route, l’église était inondée à chaque averse. L'édifice actuel est donc érigé au dessus de celui du XVIIème, s'appuyant sur ses fondations. Sa construction s'étalera de 1862 à 1887. Son clocher particulier en "chapeau d'évêque" est dû au fait que les travaux furent trop longs et pour en finir les responsables du chantier décidèrent d'abréger les travaux en procédant ainsi, alors qu'il était prévu initialement un clocher long et pointu. L'édifice actuel se présente comme un long vaisseau sans transept. Son chevet est plat. Sa façade est percée d'un oculus. Son portail est encadré de deux colonnes de chaque côté. La nef est voûtée en croisée d'ogives. Au dessus de l'entrée, la tribune à balustrade est décorée par d'un tableau, encadré de deux des stations du chemin de croix. Dans le chœur, orné de peintures en trompe œil, un maître-autel en marbre blanc est surmonté d'un ange priant de chaque côté du tabernacle. Nombreux statuaire et un monument dédié aux morts des guerres de 1914-1918 et 1939-1945. La nef est pourvue de deux chapelles latérales juste avant l'entrée du chœur. Située sous cet édifice actuel, l'église du XVIIème siècle avait été un peu oubliée des habitants. L'espace offert par cet ancien lieu de culte est remarquable. La commune souhaiterait le transformer en salle culturelle et y accueillir des expositions.

(http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=07126_1)

Chapelle Notre Dame d'Ajude 

Cette chapelle était déjà évoquée au XIVème siècle. Elle aurait peut-être été détruite pendant les guerres de religions (église et château ayant subi ce sort). Le village était connu comme place forte protestante. L'inscription 1776 indiquée sur le fronton correspondrait ainsi à une reconstruction ou à une restauration. C'est une chapelle de style roman, avec des baies romanes très étroites, laissant peu filtrer la lumière. Dans la façade, percée d'un oculus, une simple ouverture est fermée par une grille. Au dessus de l'ouverture, est sculptée une croix. Le sommet de la façade est surmonté d'une croix. Le chevet est voûté en cul de four, la nef est voûtée d'arêtes. Dans le chœur est mise en évidence une fresque murale représentant deux anges tenant la couronne au dessus de la Vierge. La chapelle est située au lieu dit Salastre qui est en contre bas et au pied du chevet de l'église du village. A Salastre on prend le sentier botanique qui passe devant cette chapelle située en plein bois. Ce sentier rappelle la flore du lieu et permet derrière le chevet de la chapelle une vue sur la faille de la Lagorce.

Salavas

Les églises de la Gleizasse (Saint Julien et Saint Jean)

Au IVème siècle fut édifiée la première église du site, Saint Julien, sur l'emplacement d'un temple païen du II ou IIIème siècle. Elle se composait d'une nef terminée par une abside semi circulaire, dont les murs entouraient les ruines du temple païen. Celui-ci se retrouva sous le chœur de l'église paléochétienne. Les fouilles du sol de la nef permirent de dégager des sépultures au motif wisigothique datant du Vème siècle. Au XIème siècle fut rebâtie une nouvelle église superposée à la précédente. Elle se composait d'une nef à deux travées et d'une abside polygonale. A cette même époque fut élevée parallèlement une seconde église romane dédiée à Saint Jean, également sur les fondations d'un édifice primitif. En 1501, elle possédait des fonts baptismaux dont on peut encore voir le support en arc de cercle. Au XVème siècle, une chapelle latérale fut ajoutée à l'église Saint Julien, dédiée à Sainte Anne. L'ensemble des édifice fut détruit lors des guerres de religions par les protestants en 1562. Les vestiges disparurent peu à peu sous la terre glissant des hauteurs. Les ruines furent mises à jours après onze campagnes de fouilles qui débutèrent en 1978.

Église saint Julien 

Après la destruction des églises de la Gleizasse, le culte se faisait dans la chapelle du château, puis dans une autre chapelle près du château. Au XIXème siècle fut édifiée cette église. En forme de croix latine, elle se compose d'une nef, d'un transept et d'un chevet semi-circulaire. Le clocher n'ayant jamais été édifié, la cloche repose près de l'entrée de l'église entre deux piliers. Le porche est en arc plein cintre reposant sur des colonnettes. Au dessus du maître-autel, le tableau épouse la forme arrondie des murs du chœur.

(http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=07304_1)

Vallon-Pont-d'Arc

Église Saint Saturnin

Il y eut d'abord sur ce lieu une chapelle Saint Saturnin construite par un seigneur des lieux en remerciement d'être revenu sain et sauf de la première croisade. Après la guerre de cent ans, le village se construit autour de la chapelle. Devenue étroite, la chapelle sera remplacée par une église romane. Mais celle-ci va subir les assauts des protestants et sera presque entièrement détruite, dès le début des guerres de religion. Il n'y a plus de culte catholique à Vallon entre 1560 et 1621. Entre 1862 et 1866, l'église actuelle sera édifiée, en partie sur les fondations de l'église romane primitive.

(http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=07330_2)

Chapelle Saint Martin de Châmes

Le hameau de Châmes est rattaché à Vallon Pontd'Arc depuis 1825. La chapelle du hameau est d'époque médiévale. Sa restauration terminée enavril 2011 a été prise en charge par la commune et avec le soutien et la contribution de l'ACME (association des Chamasson du Monde Entier) pour entre autre la restauration de l'autel et l'achat de huit bancs d'église en chêne. C'est un édifice de forme rectangulaire, avec un chevet plat. Un clocher-mur forme la façade. Il abrite une petite cloche. Au dessus de l'auvent du portail un oculus éclaire la nef. Le chœur et la nef sont voûtés d'arêtes. Au dessus de l'autel, trône le portrait de Saint Martin. Les baies romanes ont reçus de nouveaux vitraux de style plus contemporain.

(http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=07330_3)

Paroisse St Martin du Sampzon |  parstmartin@wanadoo.fr  | 

Permanences: Samedi de 9h30 à 11h30; Tel: 04 75 39 79 70
Maison Paroissiale: 1, place du Général de Gaulle; 07120 Ruoms

Presbytère: 9 rue des Tournelles; 07120 Ruoms; Tel: 04 75 39 62 54; 06 36 19 11 32

  • Facebook
  • YouTube